Arrêt tabac

  • Arrêt tabac

    Vous fumez et vous voulez vous débarrasser définitivement de votre cigarette? Alors, cette information est faite pour vous!

    Beaucoup de fumeurs tentent d’arrêter seuls, par leur seule volonté; malheureusement, seuls 3 à 5% d’entre eux y parviennent.

    Cependant, les chances de réussite augmentent considérablement avec l’aide de professionnels qui vont combiner substituts nicotiniques et soutien spécialisé.

    La nicotine présente dans les cigarettes est la substance créant la dépendance. Quand vous ne fumez pas durant une certaine période, le manque de nicotine se fait ressentir et se traduit par des sensations désagréables: irritabilité, nervosité, baisse de concentration…

    C’est au moment de l’arrêt total que la dépendance à la nicotine se manifeste.

    Il ne faut cependant pas réduire le conditionnement du comportement tabagique à une simple dépendance à la nicotine; c’est un phénomène complexe où les rituels liés à la consommation sont parfois aussi difficiles à surmonter que la dépendance au produit lui-même. Par exemple, lors de certaines actions comme boire un café, après le repas…

    Confrontée au même type de situation après l’arrêt, une personne peut avoir envie de fumer par conditionnement plutôt que par manque. Cette habitude comportementale va s’éteindre lentement, mais les stimuli peuvent faire rechuter. La dépendance psychologique donne alors le sentiment de ne pas pouvoir fonctionner sans cigarettes. »

    Et c’est sur ce terrain que peuvent agir conjointement vos différents thérapeutes: tabacologue, psychothérapeute, hypnothérapeute.

    • Le tabacologue établira avec vous un plan d’action parfaitement adapté à votre motivation d’arrêter de fumer et mettra en place substituts nicotiniques et suivi personnalisé. « De plus, le sevrage peut provoquer des effets secondaires que votre tabacologue prendra également en charge; une prise de poids négligée, une anxiété mal évaluée, des éléments dépressifs ignorés peuvent faire craindre une rechute précoce. Traiter rapidement les effets secondaires éventuels d’un arrêt du tabac permet de garantir la durabilité du sevrage. »
    • Quant au psychothérapeute, il pourra accompagner le patient face aux diverses difficultés rencontrées lors du sevrage tabagique et instaurer des séances d’hypnose, afin de le renforcer dans la mise en place de l’arrêt tabagique. L’hypnose est une technique efficace dans la prise en charge médicale de l’arrêt du tabac et repose sur le mécanisme de la suggestion et le concept de l’empreinte. Il existe en chaque fumeur une part qui désire et a toujours désiré se délivrer un jour du tabac. Le thérapeute amplifie cette part, si infime soit-elle. Il donne l’avantage à des pensées et à un discours différents qui déplacent le tabagique vers un comportement non-fumeur.
    • Pneumologues et ORL se tiennent également à votre disposition pour tout désir de bilan approfondi.

    Il est donc, bien entendu, évident que la motivation du fumeur est primordiale; elle doit lui être personnelle car si le patient est poussé à l’arrêt du tabac par son entourage, alors, l’échec est probable.

    Prenez donc votre décision et quand ce sera fait, nous serons présents pour vous apporter aide et soutien…

    Nos thérapeutes pour l'arrêt du tabac

  • Alexandra Kirszner